• Anaïs

Notre road trip au Maroc

Dernière mise à jour : 16 mars 2019

Tadammm je sais que beaucoup d'entre vous attendent ce post avec impatience pour planifier leur séjour! Donc sans prétentions aucunes, je vous livre dans cet article notre ressenti, notre parcours, et un coût approximatif de notre séjour:). C'est parti!! 

Le parcours

Notre parcours initial était plus ambitieux, mais nous n'avions pas envie de courir après le temps et que ce séjour de transforme en marathon. J'ai donc revu celui-ci, et heureusement, car nous avions déjà la sensation de tout faire au pas de course. Il faut prendre en considération que certaines routes sont mauvaises ou non-revêtues au Maroc, et malgré le peu de kilomètres, d'une étape à l'autre, c'était très long. Nous sommes arrivés à Marrakech avec presque 5h de retard... (vive RyanAir) . Ca partait mal. Nous devions initialement récupérer notre voiture de location vers 12h30, et en fait il était presque 18h lorsque nous avons eu les clefs. Nous avons donc décidés de ne pas prendre la route vers Essaouira, et de partir le lendemain matin, frais et reposés.


Nous avons passé 2 jours à Essaouira, puis une journée et une nuit dans le désert d'Agafay, une journée à Lalla Takerkoust (qui était plus une étape pour couper la route), 2 nuits à Aït Ben Haddou et enfin 2 nuits à Marrakech. Un total de 15h de voiture et environ 1000 km au compteur sur 8 jours de vacances.


Jour 1 Jardin de Majorelle et route vers Essaouira

Nous commençons notre séjour par les magnifiques Jardins de Majorelle. Comptez 70 Dhs pour une entrée simple, et 180 Dhs en combiné avec le musée Yves Saint Laurent & Berbère.


Je vous conseille d'y aller le plus tôt possible, car nous sommes arrivés à 11h, hors saison et c'était déjà noir de monde. Je ne vous cache pas mon désarroi, moi qui suis toujours dans la recherche de LA photo. En fait, c'était juste une prouesse de faire une jolie photo sans touristes. Mais comme je suis un mix de photographe et de ninja avec la ténacité d'un bélier, j'y suis arrivée ahah non mais! Quelques pas, juste après l'entrée sur la droite, vous avez une jolie vue avec un reflet dans la fontaine digne d'une peinture. Une pause photo s'impose!









Tips pour une photo canon:

Rendez-vous au centre du jardin, juste derrière la fontaine, et cachez les touristes avec les feuilles des palmiers! Et n'oubliez pas de multiplier les photos de détails, pour retranscrire la beauté du lieu sans être gêné par une perche à Selfie!


Nous avons déjeuné au Café Majorelle, c'est très cher, mais le patio est vraiment trop magnifique. Nous y avons dégusté un Tajine poulet /citrons confits, et c'était un délice!

Par contre le café à 3€ ça passe toujours pas lool.




On the Road vers Essaouira

Une fois le ventre plein, c'est parti!

Il faut compter 2h35 environ pour rejoindre la pittoresque Essaouira. La route est belle, et le trajet assez rapide. C'est une autoroute, il y a un péage, mais ce n'est pas très cher. Quelques euros tout au plus! Une fois sorti de la voie rapide, sur les nationales, nous avons eu la chance de croiser LA curiosité du séjour: des chèvres dans les arbres! Je dois dire que cela m'a fait beaucoup rire. Mais que font-elles la haut? On nous a expliqué qu'elles mangent les feuilles d'Argan les gourmandes! Une scène surréaliste que l'on est pas prêts d'oublier!



Arrivés à Essaouira, il faut se garer sur le grand parking en face le port et à l'entrée de la Médina. Comptez 100 Dhs pour 1 jour et demi, mais je pense que l'on aurait pu négocier un peu. Nous n'avions pas encore le réflexe... Nous rejoignons notre belle maison.

Un hébergement trouvé sur Airbnb, ou nous avons séjourné gratuitement en échange de photos. Oui, on a de la chance, en plus c'était canon :)





Nous sommes arrivés en fin d'après-midi et nous avons flâné dans les petites ruelles de la médina. Nous avons adoré les vieilles façades décrépies, les jolies portes et volets bleus et l'artisanat local. C'est calme, reposant et dépaysant. Nous avons adoré nous y balader.







Le lendemain, nous commençons notre visite par le fameux marché de poissons, sur le port. Beaucoup d'effervescence, nous observons la vie locale. Un vieil homme nous accoste et commence à nous faire la viste. Il nous explique le fonctionnement du port, nous partons à la rencontre des pêcheurs. C'était très instructif, mais attention, on vous demande une petite pièce à la fin. Mais franchement c'était très chouette pour en apprendre plus sur leur mode de vie. Sans lui, nous n'aurions su que l'on pouvait acheter son poisson frais et le faire griller au restaurant de la jetée pour quelques dhs. Il y a également les petites cabanes bleues et blanches face à la place centrale, ou il est possible de faire griller son poisson, payé au poids. Nous avions envie d'une garniture, donc nous n'y avons pas mangé, par contre le hasard a fait que nous avons déjeuné dans un petit restaurant succulent à l'entrée de la médina, Restaurant Keltoume, ou j'ai dégusté une dorade de 300 grammes accompagnée de légumes grillés, pour 60 Dhs (un peu moins de 6€!!). Nous avons baladé dans les jolies ruelles, puis au bord de la plage, sans but précis, juste apprécier le doux vent printanier.





Essaouira et ses bateaux de pêche bleu.

marché au poisson, Essaouira.





Jour 3, route vers le désert d'Agafay

Après avoir acheté des pâtisseries chez Driss (entrée de la médina) et pris un bon café (oui je sais j'étais déjà en manque de café au bout de 3 jours de Thé à la menthe), nous reprenons la route pour l'une des étapes tant attendue du séjour, un bivouak dans le désert!

Faites attention, il n'y a quasiment RIEN sur la route. Un ou deux bleds, mais pas vraiment de quoi faire un snack. C'est donc le ventre presque vide que nous arrivons à Terre des Etoiles, au coeur du désert! Mais l'accueil chaleureux de l'équipe et la beauté des lieux nous fait oublier la fringale. Nous sommes enchantés! En plus, on nous offre des pâtisseries et un thé en arrivant. Juste le temps de s'installer et on nous fait découvrir cet endroit merveilleux. Mais je ne vais pas plus loin, car ce lieu magique nécessitait à lui seul un article! Nous avons arrêté le temps, profités de la nature, et fait une petite marche au levé du soleil, c'était magique! Je vous recommande vraiment cette virée dans le désert à 30 minutes à peine de Marrakech. On peut y faire des balades à dos de dromadaire, en quad, ou des randonnées avec pause thé chez l'habitant. Enfin, rendez-vous dans l'article dédié pour les infos!


Terre des Etoiles, Marrakech.

La magnifique piscine du Lodge, Terre des Etoiles.


Jour 4, route vers Lalla Tarkerkoust


Avant d'entreprendre la longue étape vers Ouarzazate, nous faisons une halte à Lalla Takerkoust. Nous avons logés au petit hôtel Le Flouka, une jolie adresse face à l'Atlas, avec restaurant (par contre assez onéreux, comptez 150 à 180 Dhs le plat, donc autant que chez nous) et piscine chauffée, le top pour se reposer! Mais cette petite ville ne nécessite pas d'y rester plus longtemps, il y a de jolies balades mais l'on fait vite le tour. Pour nous c'était repos et farniente au bord de la piscine chauffée de l'hôtel.



Le Flouka, Lalla Takerkoust.







Jour 5 Aït Ben Haddou

L'étape la plus longue nous attends pour rejoindre Ouarzazate, plus de 5h sur les routes les plus difficiles du séjour. Epingles, route de montagne non-revêtues, je peux vous dire que l'on s'en souviendra mdr. Il y a des restaurants pour manger sur la route, ils sont assez nombreux. Nous y avons déjeuné à l'allé et au retour, et c'était très bon! A notre arrivée à la Kasbah Defat, c'est repos, piscine et diner spectacle, puisque nos hôtes nous ont joué de la musique, et on a même eu droit à des tours de magie, malgré la fatigue nous avons veillés tard tellement nous avons passé une bonne soirée! C'est une maison d'hôtes, c'est très sommaire côté confort (eau chaude seulement une nuit sur deux, une seule prise qui fonctionnait, pas de chauffage lol). Mais par contre, le cadre est magnifique, et fait oublier tout ça. Regardez cette vue de fou! Je n'ai pas fait de photos de la piscine, mais vous pouvez trouver plus d'infos sur ce site. Kasbah Defat, Aït Ben Haddou, 230 Dhs la nuit, petit déjeuné compris, on ne va pas trop se plaindre pour ce prix (environ 22€).



Le lendemain, nous sommes allés au village à pied. (la fausse bonne idée). Car à 10h il fait bon, et dans l'après-midi, c'est canicule lol. Comme nous aimons bien nous perdre, nous avons fait une chouette rencontre avec un berbère qui nous a offert le thé chez lui. Il faut savoir que vous serez souvent abordé, dans un but de vous vendre quelque chose. Mais l'avantage, c'est que les berbères ne sont pas insistants, et nous parlent volontiers de leur culture, et nous avons beaucoup appris sur eux, leur mode de vie... Le troc est également possible, par exemple, j'aurai pu échanger mes lunettes de soleil contre des bijoux! Donc lorsque l'on retournera au Maroc (nous aimerions bien découvrir Chefchaouen et le désert du Sahara), nous prendrons des vêtements et chaussures afin de leur offrir, car ils ont besoin pour leurs enfants, leur famille. Ce sont des régions très pauvres.




Aït Ben Haddou est un Ksar inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987. Typique habitat traditionnel présaharien, le site est situé sur les contreforts des pentes méridionales du Haut Atlas dans la province de Ouarzazate. Celui-ci est le plus célèbre des ksour de la vallée de l'Ounila. Pas moins de 20 films ont été tournés ici, dont

La Momie (1999), Gladiator (2000), Alexandre (2004), Game of Thrones (saison 3, 2013) entre autre. Nous avons commencé la visite de ses petites ruelles en terre, mais nous ne sommes pas allés jusqu'au point revue le plus haut, car nous nous sommes dit que les photos seraient bien plus belles au couché du soleil ( #photographesinstables ahah).

Donc nous avons mangé un petit couscous, histoire de se plomber un peu le